OPPORTUNITÉS DANS LE SECTEUR MINIER GUINÉEN

Offre d´emploi
La majorité des opportunités immédiates concernent, notamment l’exploration, le forage et les services auxiliaires relatifs à l’exploitation minière. Plusieurs infrastructures, notamment les projets énergétiques, les ports et les chemins de fer, seront construites créant ainsi une demande pour les services d’appui.

Comme retombées de ces projets, le trafic à l’intérieur et à l’extérieur de la Guinée augmentera les opportunités dans certains secteurs de services, notamment les hôtels, la location de voiture, les services des compagnies aériennes et les autres services essentiellement sollicités par le voyageur d’affaires. Enfin, les services financiers tels que les assurances, les courtiers, les banques, l’appui à l’assurance médicale et le transport maritime suivront.

De manière générale, les activités minières présentent un ensemble d’opportunités à travers les intrants miniers, qui peuvent être classés selon :
• Les Services, notamment les services qui sont au cœur de l’exploitation d’une mine tels que l’extraction, le forage et les services d’appui d’exploitation minière plus vastes;
• Les biens d’équipement et les matériaux de construction, notamment les camions légers et lourds, les pelles mécaniques, etc
• Les consommables et les pièces de rechange, notamment les consommables tels que les explosifs, le diesel, l’essence et les pièces de rechange de véhicules;
• L’ensemble des services et des infrastructures, notamment l’eau, l’électricité, les télécommunications, les infrastructures de transport et la gestion des déchets,
• Les biens secondaires, tels que les vêtements de protection, le matériel de bureau, la restauration, etc.

A travers les différentes phases des projets, plusieurs opportunités se présenteront aux entrepreneurs locaux allant de l’approvisionnement de pièces de rechange à la formation et au développement des compétences. Par exemple, à son apogée, rien que le projet de minerai de fer de Simandou nécessitera 18.000 travailleurs qualifiés et générera 5 milliards de dollars US de possibilités de marchés.

Développement des compétences

A la lumière des projets miniers à venir, quelque 50.000 travailleurs qualifiés seront nécessaires durant les cinq prochaines années ou plus. Cependant, les écoles techniques et professionnelles de la Guinée ne sont pas outillées pour former le personnel minier du futur. Par conséquent, le Partenariat Public Privé (PPP) pourrait être la meilleure réponse.

Stratégies et actions prioritaires

Parmi les actions prioritaires que le Gouvernement guinéen peut mettre en œuvre pour stimuler le secteur minier et accroître la valeur de l’industrie minière dans l’économie nationale, on peut citer:

• Investir dans la formation professionnelle selon les normes de refonte du système et des programmes de formation professionnelle en cours
• Développer un secteur des PME selon les besoins d’approvisionnement des projets miniers et d’infrastructure.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *