Problème de la grille de compensation sur les plantations et cultures agricoles dans la zone de Boké : La Chambre des Mines de Guinée prend des mesures

La CMG, interpellée par les Sociétés minières de la zone de Boké au sujet de la grille de compensation fixée unilatéralement par le préfet de ladite localité, a immédiatement pris deux actions :

1) Rencontrer les autorités du Ministère des Mines en vue de bloquer l’initiative du préfet de Boké
2) Obtenir le lancement d’une concertation entre les parties prenantes en vue de produire un document réglementant la compensation sur le terrain.
Dans ce cadre, le Ministère des Mines a pris l’initiative de mettre en place un comité interministériel chargé d’élaborer ce document ; comité au sein duquel la CMG siègera en la personne du Directeur des Opérations de la Société AMR (Alliance Minière Responsable).
Par ailleurs, il convient de noter que la GIZ vient de livrer les résultats d’une Etude sur les standards et pratiques d’expropriation, d’indemnisation et de réinstallation des communautés affectées par les projets miniers en Guinée.
Selon cette Etude, le secteur minier, lorsqu’il peut participer au développement économique d’un pays, nécessite aussi que soient mises en œuvre de solides mesures préventives et compensatoires afin de limiter les impacts négatifs sur les milieux environnementaux et sociaux.
Il ressort, d’une part, que les standards produits par les Institutions Financières Internationales (SFI, Banque mondiale) sont relativement complets et détaillés en ce qui concerne les obligations des entreprises vis-à-vis des populations impactées et déplacées. D’autre part, il apparait que le cadre légal guinéen souffre d’un manque de textes d’application destinés à encadrer légalement le processus de Plans d’Actions de Réinstallation (PAR) et harmoniser les pratiques d’indemnisation et de compensation.

M. KEITA

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *