Célébration de la Journée Internationale de la biodiversité à Conakry : La Chambre des Mines s’engage pour la promotion et la défense de la biodiversité

L’année 2018 marque le 25e anniversaire de l’entrée en vigueur de la Convention sur la diversité biologique. En effet, les Nations Unies ont désigné le 22 mai Journée internationale de la biodiversité (JIB) en vue d’encourager la compréhension des enjeux liés à la biodiversité.

En Guinée, cette journée a été célébrée par le secteur minier, à travers le « Réseau Environnement Bauxite » (REB), et sous l’égide de la Chambre des Mines (CMG).

La cérémonie d’ouverture de cette célébration, qui a regroupé une centaine de participants, a été présidée par M. Seydou Bari Sidibé, Secrétaire Général du Ministère de l’Environnement et des Eaux et Forêts, en présence notamment du Directeur du PNUD en Guinée, d’un représentant de la Délégation de l’Union Européenne en Guinée, du Directeur Exécutif de la Chambre des Mines et des Directeurs Généraux des sociétés minières membres du REB.

Les 6 premières compagnies minières membres du REB,  sont aussi toutes membres de la CMG. Elles évoluent dans la région de Boké.  Il s’agit de : Alliance Mining Commodities Guinée S.A. (AMC), Alliance Minière Responsable (AMR), Bel Air Mining (BAM), la Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG), Guinea Alumina Corporation (GAC) et la Société Minière de Boké (SMB).

Cependant, le Réseau ambitionne de s’ouvrir à d’autres entreprises évoluant dans les autres régions minières du pays qui en épousent les objectifs

Durant la journée, des panels ont été animés par d’éminents experts des questions environnementales sur les thèmes suivants :

  • L’encadrement juridique
  • Les outils pour atténuer les impacts sur la biodiversité
  • L’adaptation écosystémique au changement climatique

Ces panels ont été suivis par plusieurs interventions dont

  • La présentation du Réseau Environnement Bauxite (historique, composition, actions réalisées, prochaines étapes)
  • La Présentation du Protocole d’entente entre le REB et la Chambre des Mines
  • L’intervention de la Coordinatrice du Projet COMBO
  • L’intervention de la Représentante de la Chambre des Mines de Guinée
  • L’intervention du Directeur Général de AMC au nom des Compagnies minières membres du REB
  • L’intervention du Directeur Pays du PNUD

 

Le Clou de la Cérémonie de célébration de la Journée internationale  de la Biodiversité aura été la signature du Protocole d’entente entre les 6 sociétés minières et la CMG.

Ce Protocole  indique, entre autres, les axes de collaboration, les activités prioritaires à réaliser dans la zone côtière et dans la zone terrestre, les engagements mutuels des parties et les modalités d’intervention conjointe.

Il convient de préciser enfin que ce Protocole d’entente s’inscrit dans le cadre du partenariat existant entre la Chambre des Mines de Guinée et le Système des Nations Unies en Guinée (SNU) en vertu d’une lettre d’engagements mutuels, signée en octobre 2013, en vue d’une meilleure utilisation du potentiel minier pour le développement économique et social du pays, suivant 4 axes de collaboration encadrant des actions concrètes consignées dans un Plan de travail approuvé en avril 2014.

La cérémonie de cloture de cette journée a enregistré

  • Le discours de cloture du Secrétaire Général du Ministère de l’Environnement
  • L’hommage rendu à 3 pionniers de la biodiversité.
  • La photo de groupe pour tous les participants

Parmi les leçons à retenir de cette célébration, il faut  mentionner que la CMG, consciente du rôle crucial de la biodiversité dans le développement durable, s’est résolument engagée pour la protection de l’environnement.

En effet et comme l’a rappelé Malick N’Diaye, Président du Conseil d’Administration de de la CMG « Partout, la biodiversité est menacée, y compris dans le secteur minier où le développement des projets miniers constitue, souvent, un danger pour elle. La protection de la biodiversité doit être donc une priorité pour toutes les Compagnies minières en Guinée. J’en appelle à leur sens de la responsabilité pour préserver la faune et la flore dans leurs sites d’intervention et de rejoindre le Réseau que nous venons de mettre en place afin d’attester de leur engagement formel en faveur de la protection de l’Environnement, souligné avec force dans le Code d’Ethique de l’a Chambre des Mines. »

 

 

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *