Depuis sa mise en place, nombreuses questions ont été abordées par la CMG, notamment :

  • Les discussions avec le Gouvernement pour le remboursement de la TVA payée par les compagnies minières.
  • La problématique de la formation professionnelle adaptée au besoin des activités minières telle que présentée par l’étude UDIMERA II
  • La problématique du développement communautaire et du développement durable induits par les activités minières
  • La lutte contre le VIH/SIDA et le MST. Le programme VIH SIDA développé au sein de la CMG a reçu des satisfécits de la part des institutions de financement et des autres parties prenantes. Conformément au programme du Fonds Mondial et de la Banque Mondiale, la CMG va passer Récipiendaire Principal en fin décembre 2014. Les responsabilités qui seront celles des sociétés, à travers la CMG, seront communiquées le moment venu.
  • Signature de l’accord tripartite Gouvernement/Union Patronale/Syndicat sur le SMIG, la retraite, etc.
  • La question de la corruption au sein du Comité National de Lutte contre la Corruption.