La Chambre des Mines assure la présidence de la plateforme de concertation du secteur privé guinéen

cmg_icon
Le processus de mise en place de cette plateforme a commencé depuis mai 2014. Mais c’est en décembre 2015, que 26 organisations professionnelles (tous secteurs économiques confondus) se sont inscrits dans la «dynamique gouvernementale» pour l’amélioration des conditions et des modalités de l’investissement dans le secteur privé en Guinée, en créant cette plateforme.

L’initiative de la création de la plateforme vient donc du gouvernement guinéen qui a décidé de mettre en place un processus de facilitation du dialogue public-privé.

Aujourd’hui, le bureau exécutif de la PCSPG est présidé par Monsieur Ismaël Diakité, Président de la Chambre des Mines de Guinée et Directeur Général de Rio Tinto Guinée. Par ailleurs, le bureau exécutif est composé de représentants d’organisations professionnelles telles que :

L’APB (Association Professionnelle des Banques de Guinée)
L’APAG (Association Professionnelle des Assureurs de Guinée)
L’AEIG (Association des Entreprises Industrielles de Guinée)
Le PAG (Patronat de Guinée)
La CPEG (Confédération Patronale des Entreprises de Guinée
L’APPTOUR (Association patronale des professionnels du Tourisme)
Le CNP-G (Conseil National du Patronat Guinéen)

La CNOP-G (Confédération des Organisations Paysannes de Guinée)

La Chambre des Mines assure la présidence de la plateforme de concertation du secteur privé guinéen

Le processus de mise en place de cette plateforme a commencé depuis mai 2014. Mais c’est en décembre 2015, que 26 organisations professionnelles (tous secteurs économiques confondus) se sont inscrits  dans la  «dynamique gouvernementale» pour l’amélioration des conditions et des modalités de l’investissement dans le secteur privé en Guinée, en créant cette plateforme.

L’initiative de la création de la plateforme vient donc du gouvernement guinéen qui a décidé de mettre en place un processus de facilitation du dialogue public-privé. 

Aujourd’hui, le bureau exécutif de la PCSPG est présidé par Monsieur Ismaël Diakité, Président de la Chambre des Mines de Guinée et Directeur Général de Rio Tinto Guinée. Par ailleurs, le bureau exécutif est composé de représentants d’organisations professionnelles telles que :

  • L’APB (Association Professionnelle des Banques de Guinée)
  • L’APAG (Association Professionnelle des Assureurs de Guinée)
  • L’AEIG (Association des Entreprises Industrielles de Guinée)
  • Le PAG (Patronat de Guinée)
  • La CPEG (Confédération Patronale des Entreprises de Guinée
  • L’APPTOUR (Association patronale des professionnels du Tourisme)
  • Le CNP-G (Conseil National du Patronat Guinéen)

La CNOP-G (Confédération des Organisations Paysannes de Guinée)

Mise en oeuvre du partenariat stratégique entre la Chambre des Mines de Guinée et le système des Nations Unies dans les localités minières

La Chambre des Mines de Guinée, dans sa vocation d’entretenir un climat de coopération avec tous les partenaires multi et bilatéraux, a réussi au cours des années 2013 et 2014 un partenariat fécond et novateur avec le Système des Nations Unies (SNU) par la signature, le lundi 7 octobre à Conakry, d’une ‘’Lettre d’engagements mutuels ‘’.

La lettre d’engagements mutuels définit quatre (4) axes stratégiques impliquant la mise en œuvre de cinq (5) activités prioritaires dans le court, moyen et long terme. Ces activités concernent notamment la prévention et la gestion des conflits dans les zones minières, la formulation d’une stratégie nationale de Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) du secteur minier en Guinée, la mise en place et l’opérationnalisation d’une stratégie pour l’emploi des jeunes et des femmes dans les zones minières, la contribution du secteur minier au développement local des zones d’exploitation, la mise en œuvre de programmes conjoints en matière d’accès à la santé, à l’eau potable, à l’assainissement de base et de lutte contre les maladies endémiques telles que le paludisme, le VIH/Sida, la tuberculose, etc.
A l’issue de cet accord, un comité bipartite a été instauré, un Plan de travail Annuel (PTA) a été élaboré dont la mise en œuvre a démarré depuis 2013.
Depuis le mois de septembre 2015, la CMG et le SNU ont commencé une étude base devant aboutir à la formulation d’une stratégie nationale de Responsabilité Sociale des entreprises (RSE) du secteur minier en Guinée.
Pour mener à bien ce projet, la Chambre des Mines de Guinée et une équipe de Consultants du Système des Nations Unies ont entrepris une mission dans les localités minières.
L’objectif de la mission : Une étude, sous forme d’entretiens avec les responsables des sites miniers, de la société civile, des autorités et des communautés locales, en vue de formuler justement une politique nationale de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).
Il convient de rappeler que la Responsabilité Sociétale (ou Sociale) des Entreprises (RSE) est un concept dans lequel les entreprises intègrent des préoccupations éthiques dans leurs activités et dans leurs interactions avec les parties prenantes. Dans cette optique, les entreprises considèrent les intérêts de la société en assumant la responsabilité des impacts de leurs activités sur les autres parties prenantes, notamment les communautés, de même que sur l’environnement. La RSE est donc la déclinaison pour l’entreprise des concepts de développement durable, et se base donc sur des piliers comme l’environnement, le social et l’économie.

Les missionnaires ont pratiquement visité, en deux étapes complémentaires, la plupart des localités minières du pays, à savoir :
Du 23 AU 27 Septembre 2015 : Kamsar (Compagnie des Bauxites de Guinée) – Boké (CBG & GAC) – Sangaredi (Guinea Alumina Corporation et Dian – Dian) et Kindia (Compagnie des Bauxites de Kindia)
Du 21 Novembre AU 4 Octobre 2015 : Dinguiraye (Société Minière de Dinguiraye) – Siguiri (Société Anglogold Ashanti) – Kouroussa (Cassidy Gold) – Mandiana (Wega Mining) – Kérouané (Guiter S.A) – BEYLA (Rio Tinto) – N’Zérékoré/Lola (West Africa Exploration) et enfin Faranah( Bellzone).