Environnement

S PHOTO PROECTN ENVIRONT

Les sociétés minières sont régies des  lois, règlements et normes en matière environnementale. L’environnement est au cœur des préoccupations de l’industrie minière guinéenne qui mise sur l’innovation pour développer de nouvelles techniques d’exploration et d’exploitation des gisements qui permettent de limiter l’empreinte de ses activités sur le milieu, de l’ouverture de la mine jusqu’à sa fermeture et à la restauration du site.

Gestion de l’eau

La gestion de l’eau est une préoccupation de tous les instants dans l’industrie minière. L’industrie minière vise toujours à assurer la protection de l’environnement, des écosystèmes naturels et des populations environnantes.

Gestion des émissions atmosphériques

Les répercussions des activités minières sur la qualité de l’air sont surtout associées au rejet de particules dans l’air. Afin de minimiser ces rejets, l’industrie minière a mis en place des procédés et programmes de réduction à la source, de traitement, de contrôle et de suivi. Ces initiatives visent à contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air ambiant tout en répondant aux préoccupations sociales.

Gestion des sols

Lors de l’extraction et/ou de la transformation du minerai, des résidus miniers sont générés qui peuvent affecter les sols. Les sociétés minières contribuent à diminuer leurs impacts sur l’environnement et à remettre dans leur état naturel les sols qui ont été perturbés lors de leur passage.

Biodiversité

L’exploitation minière peut avoir des répercussions sur les espèces fauniques en raison de l’altération des habitats. On observe parfois certaines espèces fauniques être attirées par les sites miniers, qui peuvent constituer des milieux de vie temporaires ou permanents, selon les types de milieux utilisés. Comme quoi l’activité minière peut coexister avec la nature, à l’image des Monts Nimba qui abritent  une exploitation minière qui tient pourtant compte de la gestion de l’environnement de ces Monts qui restent un patrimoine mondial (UNESCO).