Screen Shot 2016-07-13 at 23.19.56Conformément aux résolutions de l’Assemblée Générale du 31 Avril 2013, la Direction Exécutive de la Chambre des Mines s’attèle à développer son réseau de communication ; le réseau étant entendu comme un ensemble d’acteurs, vecteurs ou lieux de communication grâce auxquels les messages circulent.

Il existe une multitude de supports. Cependant, le Register, revue annuelle de la Chambre des Mines de Guinée, occupe une place prépondérante dans sa stratégie de communication, en tant qu’outil de liaison entre les différents membres de l’institution.

Publié à la fin de chaque année, le Register est en effet une revue rythmée et dynamique, avec une mise en page aérée.

Il s’adresse, avant tout, à un public large de lecteurs et contient des informations sur l’ensemble des activités du secteur minier guinéen : Informations sur les principaux acteurs du secteur minier et des secteurs connexes, article de fonds sur les problématiques du secteur minier, données statistiques, etc.
La revue a pour principale caractéristique d’être distribuée gratuitement auprès des différents membres, des ministères, des ambassades et autres représentations consulaires. En outre, le Registre offre un regard sur les différents enjeux du secteur minier et permet d’éclairer le lecteur sur les réalités qui l’entourent.

De nos jours, l’importance d’internet en tant qu’outil de communication n’est plus à démontrer. En juillet 2013, le web (de l’anglais website, qui se traduit littéralement en français par site de la toile) compte plus de 698 millions de sites, dont plus de 175 millions considérés comme actifs. La Chambre des Mines de Guinée s’est donc également attelée à la conception de ce site qui a pour nom de domaine www.chambredesminesgn.com .Ce site web est un ensemble de pages qui peuvent être consultées en suivant des hyperliens à l’intérieur du site. Il propose des rubriques telles que l’Actualité (minière), des Dossiers économique, environnemental, judiciaire, etc.

Par ailleurs, la question de la communication au sein de l’institution est désormais au cœur des préoccupations de la nouvelle Direction Exécutive de la Chambre des Mines. Elle estime que la communication est essentielle au sein de l’institution dans la mesure où elle permet de travailler en transparence tout en évitant les conflits et parfois les situations de crise. Conformément à la résolution d’Avril 2013, un appel à candidatures a permis de sélectionner un Cabinet qui a proposé une liste restreinte de 4 candidats. Ces candidats ont fait l’objet d’examen soumis au panel, pour décision.
Pour atteindre ses objectifs, la Chambre des Mines utilise quelques procédés simples, notamment l’implication (un employé impliqué et motivé aura tendance et communiquer plus aisément) ; l’adaptation aux changements (la résistance aux changements peut causer un vrai obstacle à la communication).
Pour la CMG, favoriser une bonne ambiance reste le meilleur moyen d’éviter les rumeurs et d’installer un terrain favorable à la communication.

En tout état de cause, la CMG reste à l’écoute de ses membres qui sont les principaux contributeurs à son fonctionnement.
Son rôle étant d’assurer leur représentativité, la Chambre s’engage également à entretenir la cohésion entre ses membres tout en leur livrant, à travers ce Registre et ses autres canaux de communication, des informations stratégiques utiles pour le développement de leurs opérations en République de Guinée.